Pas de double nationalité reconnue en Chine à l’enfant ressortissant chinois

Une réponse ministérielle énonce que la Chine refuse souverainement que des enfants, ressortissants chinois, puissent se prévaloir de leur nationalité française.

Le 9 février 2017, la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam s’interroge sur la possibilité de reconnaitre la double nationalité aux enfants nés et vivants en Chine, de parents franco-chinois.

Dans une réponse du 16 mars 2017, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international rappelle que la nationalité est le lien juridique et politique qui rattache un individu à un Etat souverain, manifestant l'identité et la souveraineté de celui-ci.

Le ministère ajoute que selon un principe de droit international public, chaque Etat a une compétence exclusive pour fixer les règles de sa propre nationalité, déterminer quels sont ses nationaux et reconnaître, ou non, la double nationalité.
A ce titre, la Chine ne reconnaît pas la nationalité française à un ressortissant chinois et peut donc, de manière souveraine, refuser à des doubles nationaux le droit de se prévaloir sur son territoire de toute autre nationalité, même plus effective.

Le ministre des Affaires étrangères précise que la France continuera à défendre autant qu'elle le peut les droits de ses ressortissants ayant la double nationalité.

© LegalNews 2017
Abonné(e) à Legalnews ? Accédez directement à tous les compléments


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce à Juridiconline, cliquez ici